Sexes, sexualités, genres : liberté et multiplicité

4 mai 2019 | N/C

TNS

Résumé

Rencontre-débat avec Maxime Cervulle, maître de conférence à l’Université de Paris 8 Vincennes, département  sciences de l’information et de la communication
À la fin de sa vie, le philosophe Jacques Derrida voulait croire à la « multiplicité des voix sexuellement marquées, à ce moment indéterminable de voix enchevêtrées, à ce mobile de marques sexuelles non identifiées ». Il attendait de cette multiplicité une « chorégraphie » pouvant entraîner le corps de chaque individu, le singulariser, qu’il soit classé « homme » ou « femme ». Cette « chorégraphie » mérite d’être racontée aujourd’hui, car elle marque une évolution décisive dans l’histoire de nos libertés, désirs, mœurs et reconnaissances.

    Jean-Louis Fernandez

Choisissez votre langue

  • English (coming soon)
  • Deutsch (in Kürze verfügbar)

Utilisation des cookies

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici