La formation

Organisation des études

Les élèves sont recrutés par concours deux années sur trois. Deux groupes, soit environ cinquante élèves, sont donc toujours simultanément présents dans l’École. La formation dure trois ans et alterne ou combine des cours hebdomadaires et des périodes intensives d’ateliers sur le principe de masterclasses conçues et dirigées par un intervenant. 

Ateliers

La pédagogie de l’École accorde une large place, à côté des enseignements spécifiques à chaque discipline, à des enseignements de culture générale et aux ateliers qui réunissent dans un projet artistique commun les élèves des différentes sections.
Les élèves de toutes les sections participent ensemble, durant trois ans, à une dizaine de projets artistiques très différents, conçus et animés par des professionnels reconnus. Ils ont ainsi l’occasion d’expérimenter ce que sera leur place dans la création d’un spectacle.

Le travail d’« atelier » se déroule généralement pendant six à huit semaines et donne lieu à des présentations ouvertes à l’équipe du TNS et, parfois au public quand celles-ci sont pensées en lien avec le geste pédagogique. À l’occasion de ces ateliers ouverts, les élèves mettent en pratique leurs connaissances techniques dans un contexte « de mise en situation professionnelle » en bénéficiant de l’accès aux salles de spectacles du TNS, de l’accompagnement du personnel du théâtre, de la rencontre avec un vrai public. Sur chaque atelier ouvert, une enveloppe budgétaire limitée destinée aux éléments de décor, aux costumes, aux accessoires, à la lumière et au son-vidéo, est directement gérée par les élèves scénographes et régisseurs. 

Formation commune

Partagée par l’ensemble des élèves d’un même groupe toutes sections confondues, la formation générale comporte des enseignements de culture générale et de préparation aux métiers du spectacle vivant (histoire du théâtre, dramaturgie, économie du spectacle vivant, production...).

Formations spécifiques

Jeu
La formation des acteurs repose sur quatre grands domaines d’apprentissage : le jeu (interprétation, improvisation, préparation au jeu), le corps (danse, travail de l’énergie etc.), la voix (pose de la voix, chant, lecture, etc.), la musique (initiation musicale, pratique instrumentale). 
L'École ne doit pas seulement former l'acteur techniquement mais également l'aider à devenir un homme ou une femme de théâtre au sens large du terme.
Le travail s’organise sur le principe de masterclasses avec des enseignants aussi bien acteurs, metteurs en scène que chorégraphes, professeurs de chant ou de corps. Par sessions de trois à huit semaines selon les intervenants, ils travaillent l'essentiel du temps en laboratoire. Les enseignants trouvent parfois nécessaire de se confronter au regard d’un « vrai » public pour préparer les acteurs à l’après-école. 

Scénographie - Costumes 
La formation des scénographes-costumiers articule la formation générale à un apprentissage des outils techniques (maquettes et plans, construction et machinerie, techniques de réalisation de décor, de moulages, d’accessoires, de  costumes…). Elle alterne des phases de recherche personnelle et des exercices pratiques en collaboration avec les élèves des autres sections. 
Les équipes des ateliers de couture et des ateliers de construction du TNS participent étroitement à la formation des élèves qui vivent en véritable immersion professionnelle. 

Régie -Techniques du spectacle 
La formation des régisseurs leur permet d’acquérir des bases solides en régie générale, machinerie, construction, en création son, lumière, vidéo. Les réalisations scéniques auxquelles ils contribuent dans le cadre d’ateliers dirigés par un metteur en scène ou d’exercices avec les autres élèves, leur permettent de se former dans des conditions de tournées et dans les différents domaines techniques du spectacle vivant : les élèves occupent tour à tour les postes de régisseur, régisseur général, concepteur lumière, son, vidéo…

Mise en scène / Dramaturgie
La formation des metteurs en scène est articulée entre une formation théorique, de nombreux exercices pratiques (qui les confrontent à la direction d'acteurs, à la scénographie, à l'assistanat à la mise en scène entre autres) et de véritables mises en condition de production théâtrale. Apprendre la mise en scène et la dramaturgie, c'est passer les trois ans dans l'École en étant la moitié du temps au travail avec des intervenants professionnels, et l'autre moitié en construisant soi-même des esquisses de travail.

Mises en situations professionnelles

En complément du programme de l’École, les élèves effectuent des stages artistiques et pratiques dans des structures de création ou d’autres écoles, en France ou à l’étranger. Ces stages professionnels sont choisis pour et avec chacun des élèves comme un parcours individuel de formation. Ces temps d’immersion leur permettent de rencontrer des équipes de création, d’élargir et d’approfondir leur connaissance du milieu du spectacle, de la production, de la gestion de compagnie, etc.
Les élèves ont aussi l’occasion de connaître les différents aspects du métier (initiation technique, relations avec les publics, communication, diffusion, production...), au sein même du TNS et auprès d’autres structures partenaires.

Suivi pédagogique

La dimension de l’École permet un enseignement individualisé qui prend en compte sur une durée de trois ans le niveau, la progression, les besoins et le développement artistique personnel de chaque élève. 
Le suivi pédagogique des élèves est assuré par le directeur du TNS, la directrice des études, les responsables des formations, les intervenants réguliers et les artistes associés. Il est réalisé selon le principe d’une évaluation continue tout au long des études. Des réunions de bilan pédagogique, associant toute l’équipe de l’école et les intervenants professionnels chargés de cours, se tiennent pour chaque groupe d’élèves. 
L’équipe technique et administrative du TNS intervient sur des points précis (conseils techniques, réalisation par les ateliers de construction, initiation à la gestion du spectacle vivant...). 

Diplômes

Dans le cadre du partenariat avec l’Université Paris-Ouest Nanterre La Défense conçu avec Christian Biet, Christophe Triau, Jean-Louis Besson, Tiphaine Karsenti, Sabine Quiriconi et Marielle Silhouette,  un « Parcours Théâtre-Pratique de la scène » avec le département des Arts du spectacle de l’Université de Paris-Nanterre permet la délivrance d’une licence et d’un master aux élèves du TNS.

L’École du TNS délivre également le Diplôme national supérieur professionnel de Comédien (DNSPC) du ministère de la Culture et de la Communication.

Après l'école

Historiquement reconnue et ancrée au niveau national et international depuis sa création, l’École du TNS participe activement à l’entrée de ses élèves dans le milieu professionnel dès leur formation. 
Le Jeune Théâtre National (JTN) facilite l’entrée dans la vie professionnelle des artistes issus du Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris et de l’École du TNS pendant trois ans en organisant des rencontres entre ces artistes et les professionnels. À l’issue de ces rencontres, le JTN peut apporter son soutien financier pour l’emploi des acteurs, scénographes, régisseurs, metteurs en scène et dramaturges. 
Jeune Théâtre National / 01 48 04 86 40 / www.jeune-theatre-national.com 

Choisissez votre langue

  • English (coming soon)
  • Deutsch (in Kürze verfügbar)

Utilisation des cookies

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici