Lazare

Metteur(e) en scène

À l’âge de 20 ans, Lazare reçoit une formation d’acteur au Théâtre du Fil (théâtre de la protection judiciaire de l’enfance et de la jeunesse) où il rencontre Mourad Musset, Olivier Leite et Florent Vintrignier, le futur trio La Rue Ketanou.
Il franchit un jour les portes du Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis pour rejoindre l’équipe des jeunes ouvreurs de salle. Depuis, il n’a plus quitté les plateaux, écrivant ses premières pièces et multipliant les rencontres avec des metteurs en scène tels que François Tanguy, Claude Régy ou Stanislas Nordey qui l’invite en 2000 à rejoindre l’École du Théâtre National de Bretagne.
Il fait de nombreuses improvisations seul ou accompagné des musiciens Benjamin Colin, Balaké Sissoko ou Jean-François Pauvros ; il est régulièrement l’invité du festival La voix est libre au théâtre des Bouffes du Nord à Paris.
En 2006, il fonde Vita Nova et réunie un noyau dur d’acteurs et musiciens. Il monte une trilogie racontant l’histoire d’une famille entre France et Algérie : Passé – je ne sais où, qui revient ; Au pied du mur sans porte et Rabah Robert. Vita Nova, la compagnie est alors soutenue par des lieux dit intermédiaires comme La Fonderie au Mans, le Studio-Théâtre de Vitry-sur-Seine, l’Échangeur à Bagnolet, avant d’être rejoint par le Théâtre National de Bretagne, le festival d’Avignon.
En 2014, Lazare s’écarte de cette grande fresque épique pour écrire Petits contes d’amour et d’obscurité.
En 2016, il devient artiste associé au Théâtre National de Strasbourg
En 2017, Sombre rivière réuni l’éclectisme et la vitalité qui caractérisent son écriture. Cette même année il est invité au festival d’Avignon pour un sujet à vif avec la danseuse Jann Galois.
Il anime de nombreux ateliers pour amateurs et professionnels, à l’École du TNS et prochainement au CNAD à Paris.
En 2019, il crée Je m’appelle Ismaël  au Théâtre National de Strasbourg, spectacle présenté en tournée notamment au Théâtre de Gennevilliers et au Théâtre de la Ville, à Paris.
Lazare est artiste associé au Théâtre National de Strasbourg, ainsi qu’au Théâtre de Gennevilliers. Ses textes sont édités aux Solitaires Intempestifs.

Publications
Passé - je ne sais où, qui revient Ed. Voix Navigables, 2009
Au pied du mur sans porte Ed. Voix Navigables, 2010 – Réédition Les Solitaires intempestifs, 2013
Petits contes d’amour et d’obscurité - Les Solitaires intempestifs, 2016
Sombre rivière - Les Solitaires intempestifs, 2018

À paraître aux éditions Les Solitaires intempestifs
Je m’appelle Ismaël

Vidéos

Artistes associés

 

Choisissez votre langue

  • English (coming soon)
  • Deutsch (in Kürze verfügbar)

Utilisation des cookies

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici