Iphigénie

7 juil au 13 juil 2022 | 1H50

Opéra Grand Avignon

Résumé

Création au Festival d'Avignon 2022

Nous sommes à Aulis. Agamemnon, le roi, Ménélas et les Grecs désirent Hélène. Ils désirent Troie. Il n’y a pas de vent. Impossible d’embarquer. Iphigénie doit être sacrifiée. Iphigénie, fille du roi, fille de Clytemnestre. Clytemnestre implore Agamemnon. Iphigénie décide de mourir. Iphigénie est morte. Iphigénie meurt et le vent se lève. Qu’importe les ressorts dramatiques, une tragédie avance inexorablement jusqu’à sa conclusion fatale.

Dans cette nouvelle Iphigénie, réécrite par Tiago Rodrigues, la question se déplace : peut-on changer le cours de l’histoire, échapper à son passé, ainsi qu’à sa répétition ? Les hommes se retrouvent soudain seuls face à leur libre-arbitre et les figures de la tragédie antique, libérées du joug de puissances supérieures, s’incarnent tout à coup sous la forme de personnages, aux prises avec leur propre être. En refusant les codes d’une écriture qui, jusqu’à présent, ignorait et censurait la parole de l’intime, cette Iphigénie permet de dire autrement, de raconter autrement. Si elle ne dévie pas le cours de l’histoire, elle la déplace au centre des relations humaines.

    Jean-Louis Fernandez

Choisissez votre langue

  • English (coming soon)
  • Deutsch (in Kürze verfügbar)

Utilisation des cookies

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici