Mathilde Delahaye

Metteur(e) en scène

Avant d’intégrer l’École du TNS dans la section Mise en scène (Groupe 42, 2013–2016), Mathilde Delahaye travaille en compagnies et met en scène des textes de Handke, Vaneigem, Gripari, Artaud, Mayorga, Kane, Barker.

Durant sa formation à Strasbourg, elle crée plusieurs spectacles : Le Mariage, d’après Witold Gombrowicz (lauréat du prix Young European Theater à Spoleto), trois spectacles paysages − L’Homme de Quark, d’après Christophe Tarkos, Babil au bord des villes, d’après Charles Pennequin, et Tête d’Or de Paul Claudel dans les anciens bâtiments de la Coop de Strasbourg −, Karukinka, pièce musicale de Francisco Alvarado, en partenariat avec l’Ircam, et Trust Opus, d'après Falk Richter.

À sa sortie de l’École, elle est associée à l’Espace des Arts de Chalon-sur-Saône où elle crée plusieurs formes théâtrales et opératiques sur le site du Port Nord, ainsi que Pantagruel − spectacle itinérant − à partir de textes de François Rabelais, et L’Espace furieux de Valère Novarina à l’Espace des Arts puis en tournée. Dans le cadre de son association au CDN de Tours, elle poursuit son travail sur le théâtre-paysage. Elle vient de créer Maladie ou Femmes modernes d’Elfriede Jelinek et présente Nickel au TNS en avril 2020.


Mise à jour juin 2019

 

 

Choisissez votre langue

  • English (coming soon)
  • Deutsch (in Kürze verfügbar)

Utilisation des cookies

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici