Relations avec le public

Chrystèle Guillembert, directrice des relations avec le public

Les chargées des relations avec le public
Béatrice Dedieu chargée des relations avec le public - enseignement
Leïla Saadi chargée des relations avec le public - structures sociales et socioculturelles
Orphée Tassin chargée des relations avec le public - accessibilité, publics individuels et collectivités

Les emails sont tous composés de la même manière : initiale du prénom.nom[arobase]tns.fr

"Avec le nouveau projet artistique de Stanislas Nordey, il s’agit aujourd’hui de retrouver l’esprit pionnier qui a marqué l’histoire du TNS en matière de démocratisation culturelle et d’ancrage sur un territoire. Repartir à l’aventure... Aller à la rencontre, notamment de ceux qui justement sont le plus éloignés de l’univers théâtral, créer du lien, imaginer des projets de pratique artistique et de rencontres avec les artistes et de multiples partenaires, quel que soit leur champ ou lieu d’intervention, créer des passerelles, des croisements entre publics, entre habitants, entre les quartiers, entre la ville et la campagne... Surtout, avoir l’esprit ouvert et le regard neuf. Avec pour objectif, tenter d’apporter à chacun, dans sa vie de tous les jours, un supplément de beauté, de réflexion, de plaisir et de partage." Chrystèle Guillembert

A chaque partenaire, une envie, un projet
"Ensemble, nous imaginons les moyens de susciter l’intérêt des curieux qui s’ignorent. On cherche comment leur donner envie de pousser les portes de notre théâtre et de se laisser surprendre par ses propositions artistiques. Il faut (ré-)inventer quelque chose de différent avec chacun de nos partenaires, en fonction de leur envie, de leur propre projet et de leur implantation." Leîla Saadi

Sensibilisation et découverte : ouvrir le théâtre à tous
"Le travail à destination des publics de l’enseignement cristallise des enjeux fondamentaux. La sensibilisation constitue la première pierre de ce travail. Nous essayons autant que possible d’accompagner la découverte du théâtre en créant des projets sur-mesure et au plus proche des élèves."

Etre présent là où nous ne sommes pas attendus
"Faire ce travail de médiation, c'est aussi être présent là où nous ne sommes pas attendus : arpenter et comprendre le territoire, faire sortir le théâtre de ses murs, construire des projets avec les habitants et ainsi tenter de déconstruire des barrières pour favoriser l'accès de tous au théâtre." Orphée Tassin

 

Choisissez votre langue

  • English (coming soon)
  • Deutsch (in Kürze verfügbar)

Utilisation des cookies

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici