Humanité à la dérive et bouc émissaire

3 juin 2017 | 1H

Centre Emmanuel Mounier

Résumé

Avec le metteur en scène Thomas Jolly, Maëlle Dequiedt, assistante à la mise en scène et Frère Rémy Vallejo, directeur du Centre Emmanuel Mounier

Le Radeau de la méduse de Georg Kaiser, mis en scène par Thomas Jolly est la figure d'une humanité à la dérive qui, incapable d'assumer sa condition, tente de trouver une issue à sa déshérence dans le bouc émissaire de la tradition biblique. L'interprétation d’une tradition religieuse devient alors éminemment mortifère. Dénoncée par le texte biblique lui-même, cette réalité affleure néanmoins encore dans nos sociétés sécularisées, postmodernes et pluri-religieuses, ballotées par les événements sociaux, économique, politiques et religieux de ces dernières années.

    Jean-Louis Fernandez
    Jean-Louis Fernandez

Choisissez votre langue

  • English (coming soon)
  • Deutsch (in Kürze verfügbar)

Utilisation des cookies

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici