Merlin l’Enchanteur : nouvelle production TNS / TNP (Théâtre National Populaire – Villeurbanne) en cours de répétition à Strasbourg

Julie Brochen, Directrice du TNS, et Christian Schiaretti, Directeur du Théâtre National Populaire se sont associés pour mettre en scène une des 10 pièces contenues dans Graal Théâtre écrit par F. Delay et J. Roubaud : Merlin l’enchanteur. Première représentation prévue le 9 mai à Strasbourg.

 

Enchantements, chevaliers et légendes arthuriennes prennent corps dans les salles du TNS. 

Depuis plusieurs semaines, les troupes et les équipes des 2 théâtres travaillent ensemble à la création du décor, la réalisation des costumes et à la fabrication des accessoire. Depuis avril 2012, l’ensemble des comédiens répète sur les planches de la grande salle du TNS, après avoir commencé en mars à Villeurbanne.

 

Graal Théâtre : 10 pièces mêlant littérature médiévale et écriture dramatique

Les auteurs se sont emparés des légendes arthuriennes pour écrire Graal Théâtre, 10 pièces représentant environ 30h de spectacle. Les aventures de Merlin sont contées ainsi que celles d’Arthur, Gauvain, Perceval, etc. Au fil des saisons, Julie Brochen et Christian Schiaretti présenteront ensemble l’intégralité de cette quête épique.

 

Photos de répétitions (08/03/2012) – F. Beloncle

Photos de répétitions (avril 2012) – F. Beloncle

Voir Merlin l’Enchanteur à Strasbourg cette saison

« Le conte dit toujours vrai, ce que dit le conte est vrai parce que le conte le dit, certains disent que le conte dit vrai parce que ce que dit le conte est vrai. D’autres que le conte ne dit pas le vrai parce que le vrai n’est pas un conte, mais en réalité ce que le dit le conte est vrai de ce que le conte dit que ce que dit le conte est vrai. Voilà pourquoi le conte dit vrai. » Merlin

 

Du mercredi 9 au vendredi 25 mai 2012 – TNS

GRAAL THÉÂTRE – MERLIN L’ENCHANTEUR de F. Delay et J. Roubaud
Co-mise en scène Julie Brochen et Chrisitian Schiaretti

 

Création avec les troupes et les équipes du Théâtre National Populaire de Villeurbanne et du Théâtre National de Strasbourg

Le décor et les costumes sont réalisés par les ateliers du TNS.
L’intégralité du Graal Théâtre est publiée par les éditions Gallimard, 2005.

 

 

Accéder au site web du TNS et aux informations à propos du spectacle (billetterie, photos, activités autour du spectacle, etc)


 

Commentaires

  1. Martin 7 mai 2012 at 12 h 01 min25

    Bonjour TNS,

    c’est assez drôle les photos de Merlin avec les planches à la verticale,
    car je me souviens avoir vu il y a deux ou trois ans un atelier d’élèves dans une petite salle de l’école,
    où le décor était identique !!
    L’élève décorateur serait-il monté en grade depuis ?
    ou est-ce une inspiration lointaine ?
    j’irai voir merlin l’enchanteur pour me faire mon idée !

    martin.

  2. Suzy 7 mai 2012 at 15 h 33 min25

    Bonjour, merci pour votre message. Vous devez penser à « Et la nuit sera calme », la scénographie avait été réalisée par Maxime Kurvers, diplômé de l’École du TNS en 2011. Il travaille actuellement avec Jean-Yves Ruf sur « L’Homme à tiroirs », librement inspiré de « Bartleby le Scribe » de Herman Melville pérsenté à Lausanne et Montluçon. Et dans le cadre de la 7e édition du festival Premières du 7 au 10 juin prochain, « Et la nuit sera calme » sera programmé.

  3. petit poney 10 mai 2012 at 9 h 28 min25

    Merlin nous a enchanté, un grand moment de téatre. Bravo à cette équipe de magiciens, continuez.

  4. Suzy 10 mai 2012 at 16 h 26 min26

    Merci pour votre message! Le message sera transmis à l’équipe dès aujourd’hui.
    Merlin a aussi fait l’objet d’un jeu pédagogique en ligne à découvrir sur http://www.esplumoir.fr, à vous de jouer!

  5. Sophie 11 mai 2012 at 15 h 59 min26

    Oui je souscris à la joie de « petit poney ». J’ai vu le spectacle hier avec mon mari et nous en sommes sortis ravis !! Bravo !
    Belle troupe et magnifiques décors et costumes !
    D’ailleurs l’élève dont vous parlez a du s’inspirer du travail de sa directrice, non ? Tout cela semble logique !

  6. Alexandre&Caroline 14 mai 2012 at 21 h 15 min26

    ExtraOrDinaire :

    On n’a pas vu passer le temps, on en redemande, vivement la suite… Un vrai bon moment de mélange entre conte fantastique et légende historique . Des chevaliers en veux tu en voilà, des princesses, des reines et des fées aux corps de rêve et des rois cruels et chevaleresques. Et bien sûr, un enchanteur enchantant qui rit grâve et fort comme seuls les magiciens peuvent le faire, n’est il pas un peu devin ce fou de Merlin. Une mise en scène agréable et fluide, parfois surprenante et toujours au service des acteurs.
    Notre coup de coeur : l’évèque au timbre si grâve et si beau, captivant et majestueux, un miracle de réalité dans une pièce au bord du rêve, on y retournera.

  7. Mathilde 16 mai 2012 at 13 h 59 min26

    Etudiante en Arts du spectacle, j’ai eu la chance de voir Et la nuit sera calme, dont j’avais entendu parler.
    J’ai vu Merlin il y a quelques jours et j’ai été frappée par ce décor…
    Mais je vois ici que je ne suis pas la seule !
    mathilde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* *